Page 1
evo-portrait
En passant

Evo, l’icône de tout un peuple

Hier, dimanche 12 octobre, Evo Morales a été réélu pour un troisième mandat de président de Bolivie. Alors que certains grands états moralisateurs ont visiblement toujours du mal à compter les voix (je pense notamment à l’élection américaine Bush/Al Gore ou, plus récemment, aux primaires de l’UMP…), en Bolivie hier, aucun doute possible, c’est avec une majorité écrasante dès le premier tour (près de 61% des voies) que le président sortant a été plébiscité par son peuple.

D’ailleurs, au passage, quelques petites anecdotes sur l’organisation des élections en Bolivie:
– Le vote est obligatoire en Bolivie sous peine d’une amende élevée (environ 60 dollars).
– La consommation d’alcool a été interdite 48 heures avant le vote et jusqu’à 12 heures après, ainsi que le port d’armes à feu.

Mais alors qui est cet homme ?
Lire la suite →

more
Menu type...
En passant

Pérou & Bolivie – qu’est ce qu’on y mange?

Après vous avoir montré sous toutes les coutures ce que nous avons vu au Pérou et en Bolivie, nous voulons aussi vous faire partager nos expériences culinaires.
Nous en parlons peu mais trouver un endroit où manger est une vraie activité en soi. En effet, dans la mesure où nous devons respecter notre budget mais que nous n’avons pas non plus envie d’être cloués au lit pour cause d’intoxication alimentaire, la recherche d’un lieu où se restaurer peut parfois prendre du temps (et même beaucoup de temps…).
Lire la suite →

more
more
more
more
more
DSC05158
Galerie

L’aire de jeux d’Uyuni : un cimetière de trains

A quelques kilomètres de la ville d’Uyuni se trouve un cimetière de trains.
A l’image d’Uyuni, ce lieu est insolite.
En effet, difficile d’imaginer qu’au milieu du désert on puisse trouver une bonne trentaine de locomotives et wagons de trains laissés là, complètement à l’abandon, et attaqués par la rouille et le vent salé venant du désert.
Lire la suite →

more
DSC05022
Galerie

Uyuni, ville fantôme au milieu de rien

Uyuni fut notre dernière étape en Bolivie. La ville, située à plus de 3600m d’alt. au sud ouest du pays (cf localisation ici), est le point de départ de toutes les excursions pour le fameux Salar (le plus grand du monde) et le désert du Sud Lipez. Mais avant de partir découvrir les paysages splendides de la région nous sommes restés quelques jours, abasourdis mais en même temps envoutés par le caractère de cette ville improbable posée là, au milieu de rien.
Lire la suite →

more
more
Direction la sortie
Galerie

« vale un Potosí ! »

Petite cité coloniale perchée à plus de 4090m, Potosí est la ville de plus de 100 000 habitants la plus haute du monde. Fondée au pied du Cerro Rico (la « montagne riche » en Quechua) la célèbre montagne d’argent et principale source des richesses espagnoles du XVIe siècle, elle fut considérée comme le plus grand complexe industriel du monde. La « Ville impériale » était à cette époque aussi prospère et influente que Londres ou Paris.
Lire la suite →

more
more
DSC04793
Galerie

Farniente et gourmandise: la vie est douce à Sucre

Dans la vie de tourdumondistes, il est un proverbe qu’il faut savoir appliquer: « Qui veut aller loin, ménage sa monture ». La ville de Sucre, son climat chaud et sec et surtout la chouette terrasse de notre auberge étaient autant de signes indiquant qu’il était temps pour nous de faire une petite pause et de se laisser bercer par la douceur de la ville.
Lire la suite →

more
DSC04447
Galerie

La Paz et ses bizarreries…

Alors que nous étions sur le point d’arriver à La Paz, nous pensions rejoindre la capitale du pays et la ville la plus peuplée. Et bien non, nous avions tout faux.
La Paz n’est que la 2ème ville de Bolivie en nombre d’habitants (la ville la plus peuplée étant Santa Cruz) et ce n’est que la capitale administrative (la capitale constitutionnelle étant Sucre).

Mais La Paz n’avait pas fini de jouer avec nos idées reçues et de nous surprendre…
Lire la suite →

more
more
more