Premier passage à Bangkok

Que vous dire sur Bangkok? Après un mois passé au Myanmar, la transition a été un peu rude.
La capitale de la Thaïlande est une mégalopole surpeuplée, oppressante et toute aussi attirante par de nombreux côtés. Mais notre séjour a été un peu compliqué…

On avait réservé un hôtel via Booking sur Ram Buttri road, une petite rue piétonne près de la sulfureuse Khao San road sans pour autant en avoir la nuisance sonore. Très contents du quartier en arrivant, on y découvre des dizaines de petits stands de rue, de marchants ambulants et autres guinguettes thaïlandaises.
Seulement voilà, en arrivant à notre hôtel, où on avait réservé 2 nuits d’avances, c’est le drame. Le ladyboy qui nous accueil est aimable comme si on venait de lui refuser pour la cinquième fois ses implants mammaires, et la chambre qu’il nous présente est un taudis minuscule, humide, à l’odeur indescriptible, et qui semble ne pas avoir bénéficié d’un nettoyage depuis longtemps… Il n’y a d’ailleurs plus de vitre à la fenêtre qui donne sur un balcon commun avec 3 autres chambres. Cerise sur le gâteau, on s’aperçoit bien vite de la vraie nature de l’hôtel, aux vues des aller-retours incessants des « occidentaux accompagnés de jeunes thaïlandaises ». On a souvent dormi dans des auberges spartiates pas toujours au top de la propreté, mais là c’est too much. La première et dernière nuit se fera blottis dans nos sacs à viande, en évitant tout contact avec les draps/murs/couvertures, et avec des boules Quies dans les oreilles pour ne pas entendre les activités des voisins.
La matinée suivante est consacrée à la recherche d’un nouvel hôtel, que l’on trouve finalement juste en face du précédant. Un hôtel magnifique, encore en travaux, qui offre 50% de réduction sur toutes ses chambres en attendant la fin des dernières petites touches de déco. Bingo! Pour à peine plus cher que le premier, on atterrit dans une chambre flambant neuve, gigantesque, dont nous sommes les tout premiers locataires!
Les propriétaires sont adorables, et l’hôtel dispose même d’une piscine sur qui les ouvriers apportent les dernières touches et qui sera inaugurée par Eugénie!

A ce stade on est fin prêts pour profiter de Bangkok. Mais c’est sans compter sur les aléas des internets! Gros plantage sur le blog, qui nous a obligé à rester à l’hôtel 3 jours durant pour essayer de réparer. Au milieu de tout ça, hormis aller se promener le soir dans Khao San pour dîner, on a pas fait grand chose! Le pire c’est que la piscine n’a été ouverte que le 4ème jour…
Sachant qu’on savait qu’on reviendrait à Bangkok plus tard, on en a pas vraiment couru après toutes les visites de la ville. On a malgré tout passer une journée à visiter quelques temples (le wat Pho et son bouddha couché, ou encore le wat Arun), à déambuler dans Chinatown et son superbe marché aux fleurs, le tout ponctué de trajets sur la rivière Chao Phraya.
On a consacré exclusivement le dernier jour à l’incroyable marché de Chatuchak.

On se revoit bientôt Bangkok, pour finir ce que l’on a commencé ensemble!
La suite: premier train de nuit thaïlandais direction Chiang Mai ;)
 
 


 

Laisser un commentaire

*
*