Tierra del Fuego

« À l’extrémité de cette très étendue langue de terre de l’Amérique du Sud, qui se rétrécit au fur et à mesure qu’elle s’approche du Pôle, baignée par deux océans, l’Atlantique et le Pacifique, le continent semble s’être morcelé en un vaste archipel qui, séparé de la terre ferme par le Détroit de Magellan, pénètre dans les froides et mystérieuses solitudes de l’Antarctique, sous le nom suggestif de la Terre de Feu. »

Alberto De Agostini

Laisser un commentaire

*
*