Top Chef, version cambodgienne…

Après s’être régalés d’un certain nombre de spécialités culinaires cambodgiennes, il fallait absolument passer derrière les fourneaux pour apprendre les recettes et peut être pouvoir les refaire en France…

Après avoir lu beaucoup d’éloges sur internet concernant les cours du Nary’s Kitchen, nous réservons donc auprès de lui notre matinée de cuisine.
Rendez-vous est donné à 9h pour faire connaissance et découvrir les recettes du jour. Nous sommes évidemment tous les 6 avec un jeune étudiant suédois très sympathique. Au programme du cours: l’amok (plat traditionnel cambodgienne composé de poisson mariné dans du lait de coco et cuit à la vapeur), du lok lak (également un plat traditionnel cambodgien de petit dés de boeuf mariné), des rouleaux de printemps frits et en dessert, du tapioca et des bananes au lait de coco.
C’est très concentrés que nous lisons le carnet avec les différentes recettes.

Et puis évidemment, avant de passer en cuisine, la première étape est d’aller faire les courses!!
Nous suivons donc notre professeur dans les allées du marché voisin et écoutons attentivement les explications données quant aux différents ingrédients, au choix de tel ou tel produit, etc… C’est super intéressant et nous apprenons un tas de choses.
 
 

De retour dans la cuisine du resto, nous enfilons chacun un tablier et commençons à faire les guignols. Mais là, c’était sans compter sur l’autorité du chef qui nous a vite rappelés à l’ordre et autant vous dire qu’après ça filait sacrément droit. Nous commençons par le préparation de l’amok de poisson qui nécessite de réaliser la pâte de citronnelle dans un pilon, nos muscles des bras ont souffert… Puis nous avons découpé puis hachés les ingrédients à insérer dans les rouleaux de printemps que nous avons ensuite délicatement roulés dans les feuilles de riz avant de les faire frire.
Nous avons également mélangés les différentes et nombreuses sauces entrant dans la marinade du lok lak. Mais à chaque fois, seul le chef était autorisé à faire l’assaisonnement, parfois d’ailleurs sous nos yeux ébahis notamment lorsqu’il dose le poivre à base de grosses cuillerées à soupe!!!
 
 

Aux termes de cette matinée très sympa, voilà nos œuvres…
 
 

… que nous nous sommes évidemment empressés de déguster!!!
 
 
DSC05742

Laisser un commentaire

*
*